top of page

LE JEÛNE INTERMITTENT : une méthode détox après les fêtes


Les fêtes de fin d’année sont souvent propices à l’accumulation de repas copieux et alcoolisés en famille et entre amis.On profite sans culpabiliser, et on a bien raison!  

Nous sommes donc nombreux à faire les frais d’un "trop plein" en suivant : ballonnements, maux de tête, fatigue, prise de poids… On ne commence donc pas tous l’année avec le sourire.... 

 

 Alors voici un conseil qui me sauve chaque année de l'indigestion! Le jeûne intermittent comme méthode détox après les fêtes!


LE JEÛNE ÇA SERT À QUOI ?


L’intérêt du jeûne c’est de mettre au repos le système digestif en permettant aux organes qui participent à l’élimination, comme le foie et les reins, de faire une pause et d'éliminer efficacement les toxines qu'ils ont pu stocker.


 1.Accumulation de cétone

 

Pendant le jeûne intermittent, le corps passe d'une phase de digestion à une phase de jeûne. Au fur et à mesure que le glycogène (la forme de stockage du glucose) est épuisé, le corps commence à produire des cétones à partir des graisses stockées, ce qui favorise la cétose. Les niveaux de cétones dans le sang peuvent augmenter progressivement à mesure que la durée du jeûne s'allonge !  


 2.Adaptation métabolique

 

Certaines personnes constatent que, avec le temps, leur corps s'adapte mieux au jeûne intermittent, ce qui peut entraîner une transition plus rapide vers la cétose à chaque session de jeûne. L'adaptation métabolique peut prendre quelques semaines, et les bénéfices peuvent s'accumuler à mesure que le corps s'ajuste à ce modèle alimentaire.


 3.Sensibilité à l'insuline

 

Le jeûne intermittent peut améliorer la sensibilité à l'insuline, ce qui peut favoriser la mobilisation des graisses et la production de cétones. Une meilleure sensibilité à l'insuline peut être un avantage cumulatif à long terme.


 4.Perte de poids

 

Le jeûne intermittent est souvent utilisé comme stratégie pour la perte de poids. La réduction de l'apport calorique pendant les périodes de jeûne peut entraîner une perte de graisse, ce qui peut contribuer à la cétose et à des bénéfices cumulatifs en termes de composition corporelle.



LA MÉTHODE

 

Le jeûne intermittent implique des périodes alternées de jeûne et de repas, ce qui peut entraîner une baisse des niveaux d'insuline et une utilisation accrue des réserves de graisses pour l'énergie, conduisant ainsi à la cétose et à l’autophagie.

C’est une méthode douce et accessible. Les effets sont cumulatifs et il peut être modulé selon votre mode de vie :

 

1 jour/semaine

16/8h

2 jours par mois...

Pour commencer, je vous conseille de tester le jeûne intermittent 8 /16 : Je m'alimente sur 8 heures et je jeûne sur 16 heures. C'est le plus facile à mettre en place.

 

Exemple :

Je prends mon dîner entre 19H00 et 20H00 puis je ne mange plus rien jusqu'au déjeuner du lendemain à 12H00.

Je privilégie un dîner léger : un bouillon, une soupe ou un jus lacto-fermenté légèrement chauffé. (carottes ou betteraves ...) et si j'ai faim céréales ou légumineuses... Au choix, en fonction de votre faim

 

On peut commencer une fois par semaine, et augmenter la fréquence selon le ressenti! Ecoutez-vous, c'est mon meilleur conseil!


Cependant, il est important de noter que les bénéfices spécifiques du jeûne peuvent varier d'une personne à l'autre. Certains individus peuvent expérimenter la cétose plus rapidement que d'autres, tandis que d'autres peuvent nécessiter une période d'adaptation plus longue. De plus, la durée du jeûne , la composition du régime alimentaire pendant les périodes de repas, et d'autres facteurs individuels peuvent tous influencer les résultats.

 

Attention, le jeûne n'est pas recommandé pour tous, en cas de problèmes de santé, toujours demander conseil à votre médecin au préalable.


ET SI VOUS DESIREZ ALLER PLUS LOIN








bottom of page